Se connecter

A propos de Mobi N4

Les problèmes de mobilité ont toujours été au cœur des préoccupations du GREPAN. L’évolution rapide du nombre d’entreprises ces dix dernières années dans le parc d’activités et le long de la N4, ainsi que la faible desserte en transport en commun n’ont fait qu’amplifier les problèmes de congestion automobile.

Dans le cadre d’un appel à projets « Mobilité durable et entreprises » lancé en avril 2018 par le Ministre Carlo Di Antonio, Ministre wallon de l’Environnement, le GREPAN4 a obtenu une subvention de 60.000 EUR destiné à concrétiser sur le terrain des projets visant à améliorer la mobilité des entreprises de la zone concernée, c’est-à-dire, le parc d’activité économique et la N4.

L’une des exigences de cette subvention est que les projets mis en œuvre doivent être financés à concurrence de 70% par la Région Wallonne ; les 30% restants doivent venir d’autres sources de financement la première année. A partir de la deuxième année, il n’y a plus d’intervention des Pouvoirs Publics.

Accompagné par la direction territoriale Namur-Luxembourg, la Cellule Mobilité de l’Union Wallonne des Entreprises et quelques entreprises de Naninne, le GREPAN4 a ainsi consulté via une enquête en ligne toutes les sociétés de la zone afin de mesurer leurs intérêts face aux changements d’horaire envisagés sur la ligne de bus 89 et s’assurer que l’offre proposée corresponde au mieux à la demande.

Nos fournisseurs

Sandwicherie
Burogest
Paniers gourmands
D'ici
Centrale de repassage
Homeclean
Fleurs
Aroma
Nettoyage à sec
Imperator

MOBI-N4

Grâce au subside obtenu, le GREPAN a décidé d’investir dans le leasing d’un véhicule de 7+1 places pour assurer des navettes le matin et le soir entre Namur Gare – Zoning de Naninne – Office Park Lives-Sur-Meuse. Ces trajets organisés permettent aux travailleurs de la Zone du Grepan d’accéder plus facilement à leur lieu de travail et participe à un effort collectif afin de limiter les émissions de Co2. Par ailleurs, afin d’assurer un meilleur service et confort organisationnel aux travailleurs de la zone, le GREPAN propose des services mutualisés tels que livraison de sandwiches, de fleurs, de service de repassage, de nettoyage à sec, de cordonnerie… Grâce à ces services mutualisés, les travailleurs ne doivent plus intégrer ces petites “courses” dans leur agenda; l’empreinte carbone des travailleurs sera donc moindre…

Renforcement de la ligne 89 – TEC Budget : 8.200 EUR à actif depuis le 1/01/2019

Le GREPAN a donc choisi de travailler, en collaboration avec la direction territoriale Namur-Luxembourg, au renforcement de la ligne de bus 89 partant de la gare de Namur et rejoignant le parc d’activité économique en passant par la N4. Les différents changements opérés sur cette ligne de bus sont effectifs depuis ce 1er janvier 2019 et ont pour objectif de répondre au mieux aux besoins des travailleurs de Naninne.

En effet, les fréquences des lignes de bus existantes (42, 66 et 89), ainsi que le manque d’infrastructure en faveur d’une mobilité douce, ne permettent pas de satisfaire les besoins des travailleurs qui ont du mal à délaisser leur voiture au profit d’un autre moyen de transport.

Concrètement, trois changements ont été opérés sur cette ligne de bus :

LE MATIN

  • Avancement de l’horaire de 5 min
  • Ajout d’un voyage supplémentaire à 8h00 au départ de la Gare de Namur

LE SOIR

  • Recul de l’horaire de 5 min

Ces différentes adaptations permettent d’offrir une plus grande flexibilité d’horaires pour les employés tant pour le matin que pour le soir. Au départ de la gare de Namur, le trajet en bus ne dure que 19 minutes jusqu’au premier arrêt dans le parc d’activité économique (Naninne D.L.M.). Les nouveaux horaires proposés depuis le 1er janvier 2019 pour la ligne de bus 89 :

Enquête Mobilité – voiture partagée

Au total, pour le sondage « mobilité », 173 réponses ont été recueillies sur 250 attendues.

L’enquête nous révèle des avis positifs pour le projet mobilité qui sera mis en place. En effet, 90% des travailleurs utilisent leur véhicule pour se rendre au travail et ces chiffres nous montrent un réel intérêt de leur part à utiliser de nouveaux moyens de transports tels que des vélos, une navette ou encore le covoiturage. Le problème principal du covoiturage est que le travailleur n’a pas assez de relation pour pouvoir organiser son covoiturage. L’application sera donc d’une grande aide pour le travailleur. Au niveau des vélos, les travailleurs sont favorables à cette idée et souhaiteraient que ceux-ci soient électriques. De plus, il serait judicieux de placer des vélos à la gare de Naninne car 66% de travailleurs seraient prêts à les utiliser à partir de cet endroit. Les prix moyens que les travailleurs sont prêts à dépenser sont : – 2 à 3€ pour le vélo – 5 à 9€ pour la voiture Pour l’application mobile dédiée à la mobilité, les travailleurs sont intéressés de retrouver : – La plateforme de covoiturage – La réservation d’un vélo – La réservation d’une voiture (« place dans la voiture » dans ce cas-ci pour la navette) – L’envoi de notifications